RADIOALUMNI.CA

CANADIAN EPICS IN RADIOCOMMUNICATION

ALUMNI WHO LIVED THE ADVENTURE OF RADIO

WIRELESS TELEGRAPHISTS  -  SPARKS  -  RADIO PIONEERS

RADIO OPERATORS  -  RADIO TECHNICIANS

RADIO TECHNOLOGISTS  -  RADIO ENGINEERS

RADIO INSPECTORS  -  SPECTRUM MANAGERS

ÉPOPÉES CANADIENNES EN RADIOCOMMUNICATION

LES ANCIENS QUI ONT VÉCU L'AVENTURE DE LA RADIO

TÉLÉGRAPHISTES SANS FIL  -  PIONNIERS DE LA RADIO

OPÉRATEURS RADIO  -  TECHNICIENS RADIO

TECHNOLOGUES RADIO  -  INGÉNIEURS RADIO

INSPECTEURS RADIO  -  GESTIONNAIRES DU SPECTRE

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre

 

(French text follows English text  -  Texte en français suit le texte en anglais)

 

1980

Arts and Culture join Communications

Effective July 31, 1980, the federal government's Arts and Culture Program has been transferred from the Department of Secretary of State to the Department of Communications. The announcement by the Prime Minister said the consolidation is required by the relationship between cultural activities, broadcasting policy and advances in communications.

 

The Minister of Communications will also be responsible for the following agencies: Canada Council; Canadian Broadcasting Corporation; Canadian Cultural Property Export Review Board; Canadian Film Development Corporation; National Arts Centre Corporation; National Film Board; National Library; National Museums of Canada; Public Archives; and the Social Sciences and Humanities Research Council.

 

Francis Fox remains Minister of Communications and Secretary of State.

 

The Prime Minister's announcement said that to improve coherence and effectiveness of the government's space activities and to relate these more closely to Canadian needs and the development of Canadian industrial capacity, the Ministry of State for Science and Technology (MOSST) has been assigned a clear leadership role with respect to space policy and development. As the first step, MOSST will become the lead department in such areas as space research and development and policy and co-ordination of space activities among government departments and agencies.

 

The Department of Communications remains responsible for space research and development which relates to communications. The Minister of Communications also remains responsible for Telesat and Teleglobe.

 

The Privy Council Office and the Minister of State for Science and Technology have been asked to study how space activities of government should be better co­ordinated and how government activities in this sector should relate more effectively with the private sector for further strengthening of the role of the Minister of State for Science and Technology in this regard.

 

 

1980

Les arts et la culture passent au ministère des Communications

Le 31 juillet 1980, le programme fédéral d'arts et de culture est passé, du Secrétariat d'État, au ministère des Communications. La déclaration faite par le premier ministre explique que le lien qui existe entre les activités culturelles, la politique de radiodiffusion et le progrès des télécommunications rend cette consolidation nécessaire.

 

Le ministre des Communications sera aussi responsable des organismes suivants : le Conseil des arts du Canada, la société Radio­Canada, la Commission d'examen des exportations de biens culturels, la Société de développement de l'industrie cinématographique canadienne, la Corporation du centre national des arts, l'Office national du film, la Bibliothèque nationale, la Corporation des musées nationaux du Canada, les Archives publiques et le Conseil de recherches en sciences humaines.

 

M. Francis Fox demeure ministre des Communications et secrétaire d'État.

 

Dans la déclaration du premier ministre, il est également mentionné que, pour améliorer la cohésion et l'efficacité des activités du gouvernement dans le domaine spatial, et afin qu'elles correspondent mieux aux besoins du Canada et au développement de la capacité industrielle canadienne, le ministère d'État chargé des Sciences et de la Technologie (MEST) s'est vu confier un rôle de chef de file en matière de politiques et de développement de l'espace.

 

En guise de première étape, le MEST jouera un rôle de tout premier plan dans des domaines tels que la politique de la recherche et du développement de l'espace, et dans celui de la coordination des activités spatiales entre les ministères et organismes gouvernementaux.

 

Le ministère des Communications continue d'assumer la responsabilité d'effectuer la recherche et le développement de l'espace dans le domaine des communications. Et le ministre des Communications demeure responsable de Télésat Canada et de Téléglobe Canada.

 

Le Bureau du Conseil privé et le ministre d'État chargé des Sciences et de la Technologie auront pour tâche d'étudier les façons de mieux coordonner les activités spatiales du gouvernement et d'améliorer les rapports entre le secteur privé et ces activités du gouvernement, et ce afin de renforcer le rôle que joue le ministère d'État chargé des Sciences et de la Technologie à cet égard.

 

Related Links

---

 

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre